Stories et classiques shits du cocktail au gin

Les classiques du cocktail au gin

Ici tu vas découvrir les recettes les plus célèbres de cocktail au Gin. Une touche d’histoire pour la culture, la recette pour devenir un pro et des variantes pour pouvoir comparer et trouver ton bonheur. Visite et revisite le Negroni, le Gin tonic, le Dry martini et le Gin Fizz.

Le mythique Negroni

Aujourd’hui un Classique shit du cocktail au gin. Le négroni est composé de Campari, de Vermouth rouge (On kiff bien le Cap Mattei rouge) et de Gin (alpha spirit original is perfect). Le garnish de ce cocktail est généralement un zest d’orange. La recette est simple. 3cl de chaque ingrédient, dans un verre tumbler avec un gros flacon et ton zest d’orange. Enjoy it !

Back to 1920, ça se passe au café Casoni, un bar Florentin. Le comte Camillo Negroni qui prend généralement un Milano- Torino (ancêtre du Americano) est lassé et réclame quelque chose de plus puissant. Un cocktail plus sérieux ! Le barman se teste et remplace l’eau gazeuse par du Gin. Hé bim ! naissance du Negroni mother f***.

Il existe deux variantes intéressantes pour le Negroni. Test le Cardinal, tu remplaces le vermouth par du Noilly prat. Ou encore le White Negroni, même dosage mais avec Suze, Lillet Blanc, Gin et zest de Pamplemousse.

Spécial Gin tonic

Si tu devais retenir un Classique shit du cocktail au Gin crois moi c’est celui-là !! Simple rapide et efficace. Le gin tonic se consomme de tous les styles différents. La seule règle que tu dois respecter c’est mixer du Gin et un Tonic Water ! Les dosages varient, nous on aime 5cl de Gin 10 Cl de tonic. Si la qualité du Gin est importante, tu dois prendre du temps pour sélectionner ton tonic. Bah oui, le Schweppes c’est vraiment horrible. Trop de quinine et bourré de sucre. STP privilégie des tonics de qualité.

Bon on a déjà parlé de l’histoire du Gin dans cet article mais on va se faire une piqûre de rappel sur la quinine. A l’origine en Inde vers l’époque coloniale, la quinine (un extrait de quinina) était utilisée (ingéré et/ou sur la peau) pour se prémunir des piqûres de moustiques et donc de la malaria. Mélangé à de l’eau pétillante et du sucre pour le rendre buvable et réduire son amertume. Cette boisson aurait des vertus anti-moustiques. Mais vu que c’était toujours trop amer les anglais y ont ajouté du Gin. C’est donc comme ça que le Gin Tonic est né.

Tous les Gin tonics sont permis. Tu peux mixer ce que tu veux avec des gins plus agrumes, plus épicé, plus classique avec des tonics de tous genres, épicés, sureaux, méditerranéens ou classiques et niveau garnish tu t’adaptes au goût, menthe si exotique, poivre si épicé, romarin si méditerranéen, etc, etc.

Nous on te propose le Urban Spirit. 5 cl d’Alpha Spirit Gin Original. 10 cl Tonic elderflower et garnish deux demis rondelle de pamplemousse et un mini bouquet de basilic. Un résultat frais et fruité. Une pépite.

Gin Fizz et Tom Collins

Pour les clubber le Gin fizz ça doit rappeler des souvenirs. Un incontournable des boîtes de nuit des années 80. C’est LE cocktail au Gin citron long drink. Le premier « Fizz » dans le Gin daterait de 1876. Une variante du Whiskey Fizz.

Le Gin Fizz serait né en 1750. Les marins sont souvent victimes du Scorbut dû à une carence en vitamine C. L’amiral Nelson a pensé à mixer Gin et Citron pour obtenir un remède simple. Le succès de ce mixe prend forme quand les marins de retour sur terre continuent de boire ce breuvage en ajoutant sucre et eau gazeuse pour en faire un cocktail.

Le Gin Fizz c’est 6 cl de gin, 4 cl de jus de citron, 2 cl de sirop de sucre de canne et 12 cl d’eau gazeuse. Normalement réalisé au Shaker, tu peux aussi faire une variante, le Tom Collins. Le Tom Collins étant réalisé au verre. N’oublie pas de décorer avec une tranche de citron vert.

Classy Dry Martini

Le Dry Martini est souvent associé aux films James Bond qui le consomme à la vodka ! C’est un cocktail qui a bien évolué. Très élégant, facile à twister grâce à l’importance du garnish. C’est un Mix Gin Vermouth à faire au shaker ou à la cuillère.

Un cocktail qui aurait été inventé à Paris par un barman anglais qui travaillait dans le quartier de l’Opéra. Classiquement un mélange Old Tom Gin, Vermouth Italien et des liqueurs. Un cocktail consommé purement à Panam à l’époque. Les parisiens le consomment faible en alcool et sucré. Aujourd’hui le Dry martini est beaucoup plus sec. Pas d’ajout de liqueur et vermouth sec.

Toutes les variantes sont possibles avec ce cocktail. Différentes proportions Gin/Vermouth. Type de Gin. Avec des olives, oignons ou autres. Nous on te propose Alpha Spirit Original avec Noilly Prat et un petit Bitter au piment ! Top et un piquillos en garnish my friends !

Voilà on t’a présenté 4 classiques shits du cocktail au Gin. Enjoy !

Partages avec les friends !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Recent Posts